Martin Berner Bariton

 

 

Martin Berner a étudié le chant aux universités de Hambourg et de Mannheim avec le professeur W. Löser et le professeur Rudolf Piernay. Le jeune bariton, qui commença sa formation musicale dés son plus jeune âge à la nouvelle maîtrise de Hambourg, fut lauréat non seulement d'un concours de chant à Berlin mais aussi du concours international J.S. Bach à Leipzig. Il obtint des bourses de l'association Richard Wagner, de l'académie internationale J.S. Bach et du "Steans Institute for Young Artists" in Chicago.

Martin Berner fit ses débuts sur la scène de l'Opéra National d'Aix- la-Chapelle puis fut engagé à l'Opéra National de Nuremberg dés 2011/2012 où il interpréta entre autres rôles celui de Don Giovanni, Guglielmo, Guillaume Tell et Kurwenal. Le Comte des Noces de Figaro, Papageno, Marcello, Belcore, Valentin, Ford Albert et Eugène Onéguine sont autant de rôles qui constituent son large répertoire.

Au cours de la saison 2012/2013, Martin Berner fut invité à l'Opéra National de Hannovre pour interpréter le rôle de Ford (Falstaff). De nombreux engagements le conduisirent à l'opéra Na tional de Hambourg, de Cologne mais aussi à Brème, Bielefeld, Kassel et Bâle. A la biénnale de Münich en 2010, il interpréta le rôle-titre de l'opéra du même nom "Maldoror" de Philipp Maintz.

A côté de l'opéra, Martin Berner se consacre avec passion au Lied, à la mélodie et à l'oratorio, ce qui le mène à voyager pour donner des concerts. La société allemande Schubert lui décerna un prix. On peut l'écouter grâce aux enregistrements CD du requiem de Brahms et de la messe solennelle de Beethoven avec l'orchestre symphonique d'Aix-la-Chapelle sous la direction de Marcus Bosch.